Benoît Cauvin

Séances d’ostéopathie

Retour à Cherbourg avant le grand départ, l’occasion de faire quelques séances et de vous présenter mon travail avant de vous présenter celui des autres au cours de ce voyage autour du monde à la rencontre des médecines traditionnelles manuelles.

En premier, cet enfant qui présente des problèmes orthodontiques. Il a un palais étroit et ses canines ont des difficultés à sortir. Des séances d’ostéopathie avaient été effectuées avant la pose de l’appareil. Le but est d’assouplir et de donner un maximum d’élasticité à l’ensemble des structures de la face et du crâne afin d’amortir les contraintes induites par l’appareil. Comme dans toutes les prises en charge orthodontiques en ostéopathie, il faut s’assurer également de la liberté de mouvement des cervicales hautes. Si ce n’est pas le cas, on peut manipuler dans les secteurs résistants, toujours en direct, sans contrainte ni bras de levier (Cf : « mon ostéo »). J’ai le souvenir d’un enfant qui avait démarré un torticolis aigüe avec migraines pour la première fois de sa vie le lendemain de la pose de son appareil, ses cervicales n’ayant pu absorber les contraintes engendrées par l’appareil. (la goutte d’eau qui a fait déborder le vase!)

 

Jeune homme avec des douleurs chroniques dans le dos et le bassin. Il m’explique lors de l’anamnèse avoir des remontées acides depuis quelques années. Je démarre souvent la séance par un travail sur les viscères. Une perturbation dans ce système peut entraîner d’autres perturbations ailleurs, y compris dans les articulations et les muscles (via les métamères). Ici on peut suspecter une correspondance entre les remontées acides, des raideurs sur les tissus d’attache de l’estomac et des douleurs entre les omoplates (métamères des organes sous diaphragmatiques). J’investigue ensuite les zones charnières sus et sous-jacentes. En partant d’un problème qui s’exprime localement, on remonte, via les relations inter-systémiques, vers d’autres structures du corps humain parfois bien loin de la zone géographique où les symptômes s’expriment.

Personne âgée qui se réveille chaque matin avec un écoulement de pus par le canal lacrymale. Le médecin souhaitait opérer. La séance a permis de débloquer la zone, donc de décongestionner l’oeil et de permettre aux liquides de ne plus stagner mais plutôt de couler vers l’arrière, dans la gorge. Le lendemain, la patiente recommençait à éternuer, à se moucher et à déglutir ce qui est bon signe. On avait déjà fait cette séance il y a un an avec un arrêt des écoulements jusqu’à cette nouvelle consultation.

Douleurs au genou chez un jeune footballeur. Je démarre souvent ma séance sur le lieu de la plainte, ici le genou. Je vérifie sa biomécanique et contrains l’articulation dans tous les sens pour apprécier l’élasticité des tissus conjonctifs de soutiens. Puis je manipule les secteurs bloqués et travaille l’ensemble des fasciae passant par cette articulation. Je vérifie ensuite les articulations du pied et du bassin. Partant d’un problème au genou, on investigue toutes les structures avec lesquelles le genou est relié de façon mécanique, neurologique et vasculaire.

 

Voilà un petit aperçu de ce que je peux être amené à faire avec mes patients. Les prises en charge en ostéopathie sont variées. Au cours de ce voyage, je vais chercher les points communs et les différences avec les autres médecines manuelles, en Asie comme en Amérique latine. Les vidéos vont me permettre d’échanger avec les autres praticiens et d’entamer le dialogue  avec eux sur nos pratiques respectives.

18,952 total views, 1 views today