Benoît Cauvin

Bali

carte-bali-3

L’île n’est pas très grande et il est facile de s’y déplacer, notamment en bus. Arrivée sur Kuta, sur la côte sud ouest, coin très touristique. La plage immense de plusieurs km est un trèss bon spot pour les débutants en surf. Je ne m’attarde pas même si sa proximité avec l’aéroport en fait un point stratégique pour tous les backpakers.

Je repars pour Ubud, centre des traditions et des artisanats sur Bali. Autour d’Ubud, un temple « grotte », des sculpteurs de masques en bois et autres objets, des peintres, des artisans d’or et d’argent, des musées sur l’art balinais, des spectacles de danses traditionnelles, des paysages de rizières et de rivières, et des restaurants succulents. On y mange vraiment très bien.De quoi passer quelques jours. Ubud est également un folcrum pour visiter le reste du pays comme les volcans plus au nord.

je me pose quelques jours à Candidasa au nord est. La plage de sable noir d’Ahmed est un superbe spot de snorkelling avec vue sur les volcans puis pars vers l’île de Lembogan, où l’on cultive les algues. L’île est calme et la vie très agréable. Il est possible d’en faire le tour à pied pour les bons marcheurs.

Enfin la presqu’ile du sud, paradis des surfers. C’est ici que les vagues d’Ullu Watu et de padang Padang régalent les surfers du monde entier. La balade ci dessous :

A Ubud j’ai rencontré des balians, les médecins traditionnels de l’île de Bali

Tjokorda Raï

puis I Ketut Gading

Puis enfin Pak Sirkus le jour du départ à Canggu au nord de Kuta.

 

Vous pouvez aussi écouter cette expérience dans l’émission de radio d’allo la planète du 11.06.2014 sur les guérisseurs balinais dans l’onglet « MEDIAS« 

6,666 total views, 4 views today