Benoît Cauvin

Les mains du miracle

 

lesmainsdumiracleJ’ai 14 ans lorsque ma grand-mère, cherchant des photos dans sa vieille boite à chaussures, fait tomber un livre que je ramasse : Les mains du miracle. « Tu peux le prendre » me dit-elle. Le docteur Kersten se retrouve être, contre son grès, le médecin personnel de Himler pendant la seconde guerre mondial. Le bourreau a des douleurs insupportables à l’estomac que seules les mains du médecin finlandais parviennent à soulager. Kersten réussit petit à petit à gagner sa confiance et négocie des vies en échange de ses soins, de plus en plus de vies. Les mains ont un pouvoir, celui de soulager et de guérir les gens. Elles peuvent changer le monde. C’est ce que je découvrais au travers de ces quelques pages.

 Formations et ouverture à de nouvelles pratiques

 Ce livre m’amène directement quelques années plus tard en études de kinésithérapie. Jeune diplômé et toujours intéressé par la découverte de nouvelles techniques, je fais une formation continue auprès d’un étiopathe suisse. Atteint d’une angine blanche le deuxième jour de formation et ne pouvant plus rien avaler, je lui confie ma gorge et mes cervicales. Le traitement ne dure que quelques minutes mais le soir même, l’inflammation perd du terrain et le lendemain l’infection disparaît. Cette expérience renverse alors ma vision de la santé. Il est possible de soigner les gens sans rien d’autre que ses mains. J’apprendrai plus tard que cet étiopathe me soignait quand j’avais 8 mois et souffrais d’otites, à 600 km de là… Une belle synchronicité de 25 ans.

 

wharton hood Je poursuis alors mon chemin vers l’ostéopathie pendant plusieurs années, obsédé par ces questions : comment ça marche ? Et jusqu’où peut-on aller ? Mon enquête m’amène vers les textes anciens d’ostéopathie de la fin du 19è siècle. La lecture des pionniers donne l’impression que tout est possible. J’écris alors quelques articles et un mémoire sur l’approche systémique, socle fondateur de la profession.

 

Du massage au voyage

 Il y a quelques mois, le dos tendu par ma pratique au cabinet, je décide de changer un peu et passe sous les mains de Ranjeni, une masseuse ayurvédique qui exerce sur Cherbourg, en Normandie. Ses mains cherchent les tensions, les travaillent. Elles assouplissent et font circuler les fluides et les influx du corps. Je me rends compte alors qu’on doit avoir quelques ancêtres communs dans nos professions réciproques. Les explications que Ranjeni donne sur la maladie et la santé semblent assez éloignées de notre vision occidentale, mais les mains ne trompent pas et nous rapprochent considérablement.

 

Je décide alors de partir en voyage pour 6 mois afin de rencontrer d’autres thérapeutes qui soignent avec leurs mains, pour les observer et tenter de comprendre leurs pratiques. Je pars le 23 février 2014 pour le Sri Lanka où j’ai déjà quelques contacts de médecins ayurvédiques à Colombo et sur Kandy. Puis, je prolonge mon voyage en Inde du sud dans le Kerala pour visiter une université ayurvédique et un centre franco-indien. Peut-être ensuite Bodgaya et le Népal pour découvrir la médecine tibétaine, puis le Vietnam et l’Indonésie. Mais je sais déjà que l’archipel est fertile en thérapeutes manuels de tous genres. Attendu au brésil en juin, je retraverserai le globe pour rejoindre l’Amérique latine, le Brésil (et probablement l’Argentine) pour les mois de juin juillet et août. En revanche, pour ces dernières destinations, j’ai à ce jour très peu de contacts.

 Shri Dhanvantari ok_0

Le voyage – Appel à soutien

 J’en appelle donc à vous amis lecteurs ! Tous contacts éventuels de médecins traditionnels qui utiliseraient leurs mains pour soigner les gens dans les pays mentionnés seront bienvenus et appréciés ! Egalement, toutes les personnes pouvant m’accueillir et/ou faciliter mon parcours seront aussi une aide précieuse car mon voyage est autofinancé.
6 mois à découvrir, observer, explorer, comprendre et ressentir les différentes pratiques, mécaniques ou énergétiques, à m’enrichir de rencontres improvisées, 6 mois avec mon sac à dos et deux petites caméras pour partager cette expérience avec ceux qui le souhaitent (sur mon blog pour commencer).

 

A bientôt le plaisir de faire votre connaissance et de partager les joies de ce long et beau voyage autour des médecines traditionnelles !

Article publié sur : http://www.medecines-traditionnelles-naturelles.org/infos

1,372 total views, 1 views today